Menu & Search

Traversée Bretonne

Traversée Bretonne

Cette année nous avons décidé de partir de nouveau à la découverte de lieux pas loin de chez nous. Cette fois nous avons jouer la carte bretonn pour faire la Traversée Moderne d’un Vieux Pays, un parcours initié par quatre villes du Grand Ouest : Nantes Saint-Nazaire, Saint-Malo, Rennes … le Mont Saint-Michel, mais pas que ! Sur ce trajet différentes haltes sur des sites touristiques et de véritables pépites culturelles, architecturales et touristiques sont à découvrir.

Nous avons eu la chance de découvrir une partie du parcours il y a quelques semaines lors d’un petit road trip organisé par le Voyage à Nantes. Totalement emballé.es par les sites visités et ce concept de road trip arrosé en partie de crêpes et de cidre, nous avons donc décidé de repartir sur les routes bretonnes pendant trois jours. Objectif : découvrir de nouvelles étapes en ajoutant notre petite sauce

Traversée – Jour 1 :

Hédé Bazouges

Retour sur Hédé Bazouges où nous avions découvert l’enchainement des 11 écluses sur le canal d’Ille et Rance lors de la première session. Nous avions pu tout juste apercevoir le bourg de la ville qui est assez mignon.  Nous n’avons pas refait les écluses même si nous avions adoré cette étape et le super brunch dégusté à la maison éclusière de la Petite Madeleine. Si vous souhaitez vous y arrêter plus longuement vous pourrez d’ailleurs séjourner dans les chambres d’hotes proposées sur des bateaux accostés à coté de l’écluse.

 

Béchérel

Après Hédé-Bazouges, direction Béchérel légitimement surnomée la cité du Livre. Cette ancienne ville de tisserands située au nord de Rennes abrite une concentration de librairies et de métiers en rapport avec le monde du Livre.

Le centre ville est plein de charme avec ses batiments aux portes colorées et son ambiance un peu rétro. Au détour d’un rocquet, vous pourrez même faire une petite descente jusqu’à l’ancien lavoir de la Couaille encore en place et très bien conservé. Béchérel est une de ses villes oû l’on prend plaisir à flaner car elle regorge de petits trésors à chaque coin de rue.

Dinan

Pour finir la journée nous prenons la route pour Dinan. Arrivés sur le port, nous décidons de découvrir la ville par le bas avant de faire une remontée assez « sportive » vers le centre ville. Nous empruntons la rue dite du « Jerzual » plus ancienne rue de la ville.

Pendant des siècles, marchands, voyageurs et manants vont emprunter cette voie unique, extrêmement pentue (entre 10 et 18%), lien incontournable entre la ville-haute bourgeoise et la ville-basse commerçante et populaire.

Bordée de jolies maisons à pans de bois, cette rue accueile aujourd’hui nombre d’ateliers d’artisans, restaurants et autres jolies boutiques. Comme toute ville bretonne qui se respecte, les abords des maisons y sont fleuries et la montée bien que très pentue est largement adoucie par cet agréable spectacle pour les yeux.

Traversée – Jour 2 :

Saint-Malo

Pour débuter notre deuxième jour de traversée, nous prenons la direction de Saint-Malo où nous faisons halte pour déjeuner. Après un encas rapide nous faisons le tour des remparts avec un arrêt à la creperie Le Corps de Garde pour déguster une petite crêpe dessert. Le spot est parfait (vue sur mer) pour faire une pause avant de repartir terminer notre tour. Une balade très sympathique à faire pour découvrir la baie de Saint-Malo, les petites iles qui l’entoure dont le Grand Bé, lieu d’inhumation de Chateaubriand.

Parmi les curiosités touristiques nous avons eu même droit à une rencontre assez cocasse d’ordre ornithologique : un goëland se rêvant sans doute modèle photo qui nous a fait le plaisir de poser plusieurs minutes pour une séance. Bon en vrai le petit malin attendait sans doute un morceau de pain ou une frite… si vous déjeuner en marchant soyez prudent et surveiller vos arrières le goëlant est fourbe!

 

Dinard

Une fois notre tour des remparts terminé, nous voilà au port pour un petit voyage en bateau jusqu’à Dinard. Ils vous en coutera 8 euros sauf si vous optez pour le pass Traversée Moderne (une solution pas forcément avantangeuse selon les endroits que vous déciderez de visiter). Le trajet dure environ 10 minutes et permet de découvrir Saint-Malo par la mer, une vue rare qui vaut vraiment le coup. Le seul  vrai interêt à nos yeux de ce trajet.

En effet une fois arrivés à Dinard nous avouons avoir été assez déçu.e.s., la ville correspondant moins à nos envies en termes de découvertes touristiques. Il y a de jolies demeures certes mais l’aspect « balnéaire » de la ville était trop présent pour nous. Il y a cependant une petite balade d’environ 1h à faire autour du Moulinet, pointe rocheuse de la ville.

Traversée – Jour 3 :

Cancale

Notre déconvenu à Dinard aura eu l’avantage de nous permettre de partir tranquillement vers Cancale, 6ème ville de notre traversée. Pour nous y rendre, rien de mieux que la route de la côte pour profiter de la vue sur la mer. Une fois arrivés dans notre charmant Air Bnb nous avons pu prendre le temps de nous poser avant de repartir manger.

Pour le diner nous avons porter notre choix sur un restaurant joliment nommé : A Contre Courant. Cela restera sans nul doute notre coup de coeur gourmandde ce road trip. Entre la déco originale, l’ambiance, l’accueil et la qualité des plats servis, nous avons craqué à 1000 % !!! Nous nous sommes régalés et avons été complêtement satisfaits sur LE point d’interet d’un séjour en Bretagne : la fraicheur et la qualité des produits de la mer. Nos mets Coups de ♥ : la daurade royale rotie pour madame et le riz au lait et son caramel de cidre pour monsieur, une mention ultra spéciale à la superbe soupe de poisson.

C’est le lendemain que nous avons pris le temps de découvrir les environs de la ville. Premier arrêt : la pointe du Grouin pour un petit déjeuner avec vue sur mer. Le lieu marque l’entrée de la Baie du Mont Saint Michel et offre l’un des plus maginfiques panoramas qu’ils nous ait été donné de voir. Il est possible d’y accéder directement depuis la ville via un chemin d’environ 7 km. Pour des raison de timing nous avons opté pour la voiture et avons pu nous garer assez facilement. Partie remise pour une prochaine fois tellement le spectacle des rochers, des vagues et du bleu à perte de vue vous coupe le souffle.

Après la pointe, direction le centre ville pour un pasage éclair. A premiere vue Cancale pourrait en décevoir plus d’un car la ville ne recèle pas de monuments particuliers. C’est son charme simple et vrai qui nous a séduits. Après il faut reconnaitre que la période était étonnement calme sans foule ni cohue.

Pour retourner au port, après nous être stationnés du coté de l’église, nous avons emprunté le chemin des douaniers, chemin côtier caché par les pins. Dernier arrêt au stand pour manger avant de repartir pour notre objectif ultime !

Le Mont Saint-Michel

Après Cancale nous ne nous sommes pas dirigés directement vers le Mont. Nous nous y rendions pour assister aux nocturnes et avons jugé plus raisonnable de trouver un lieu d’hébergement assez proche pour passer la nuit avant de reprendre la route pour Nantes. C’est à Fougères que nous avons décidé de nous arrêter pour une pause encore une fois bien méritée avant de partir à l’assaut du Mont.

L’objectif était d’arriver pour profiter du coucher du soleil avant de monter. Un spectacle magnifique dont on imagine pas pouvoir se lasser. Découvrir le mont à la tombée de la nuit permet de se plonger dans une ambiance. On entreprend l’ascension avec un petit sentiment de privilège, le nombre de touristes étant largement inférieur au flux s’écoulant en journée.

Une fois entré.e.s dans l’abbaye, on embarque pour une visite-spectacle d’environ 1h30-2h entre mise en lumières et projections vidéos. Intitulé Les Chroniques du Mont-Saint-Michel … AU COMMENCEMENT, le parcours spectacle scénographié offre 14 mises en scène magnifiquement orchestré. Le point d’orgue : l’arrivée sur l’esplanade de l’Abbaye qui permet une vue sur la baie de nuit ♥. Si vous avez déjà visité l’abbaye de jour nul doute que vous serez subjugué.e.s par cette visite nocturne.

Attention tout de même de ne pas trop trainer, car la dernière navette (attrappée de justesse pour nous) part à minuit tapante! Pour les retardataires pas de panique il y a un service à la demande qui permet de repartir du mont via un simple appel téléphonique.

Optionel : Traversée – Jour 4

Fougères

Au moment de définir notre trajet nous souhaitions terminer ce petit périple breton par une visite du château de Fougères, plus grande forteresse médiévale d’Europe. C’était un peu présumer de nos forces, car 3 jours de marche intensives sur les pavés, à grimper et à crapahuter et bien ça laisse des traces… Le dernier jour nous avons donc décidé de faire grasse mat’ avant de repartir à Nantes… Mais nous ne manquerons pas d’y retourner, car le peu que nous avons vu nous a clairement séduit ! En plus à ce qu’il parait quand « T’as pas vu Fougères, t’as rien vu ! » ^^

A voir également

Fégréac

L’un de nos coups de coeur lors de notre road trip au mois de Juin. Nous y avons découvert au Bellion, sur le site de La Carrière, le belvédère conçu par l’artiste russe Nicolas Polissky. Il a été construit à partir de 2009 par des dizaines de bénévoles. Il a nécessité 72 m3 de gros bois et 30 m3 de petit-bois, le résultat final : un ouvrage de douze mètres de haut.

Les visiteurs peuvent monter au sommet de cette structure pour admirer la vue panoramique et découvrir Fégréac et ses alentours, notamment le marais ou les 7 clochers des communes voisines. Pour terminer votre balade il sera possible de vous rendre un peu plus loin jusqu’à une écluse où le Canal de Nantes à Brest se jète dans la Vilaine.

En Bref

Cette petite traversée a été le starter parfait pour des vacances en mode découverte. Elle nous a permis de déconnecter et de nous dépayser loin de notre routine nantaise. L’objectif est clairement atteint pour ce parcours dont le but est de permettre un autre regard sur la région du Grand Ouest en (re)créant du lien entre les paysages, les histoires et les populations.

Le parcours proposé doit être selon nous un point de départ pour aller voir plus loin. Petite info qui peut valoir le coup si vous décidez de partir à l’aventure : il existe un pass qui permet d’avoir accès gratuitement  ou à des réductions pour certains lieux. Cependant prenez bien le temps de faire le calcul avant d’optez pour ce pass qui, si vous décidez de ne faire qu’une partie du parcours, pourra vous revenir plus cher que d’acheter vos entrées seules.

C’est d’autant plus vrai qu’il existe certaines prestations non prises en charges par ce pass qui peuvent vraiment valoir le coup. C’est le cas de la découverte en bateau de la baie de Saint Malo (environ 1h30) qui n’est pas mentionnée dans le parcours qui peut etre une chouette expérience. En résumé prenez le temps de bbien vous renseigner avant de partir!

Alors ? Tenté.e.s par un petit road trip breton ?

3 Comments
Leave a Comment

  1. 4 mois ago

    Ancienne nantaise, j’aimais beaucoup cet endroit aussi ! Ces photos me rappellent de nombreux souvenirs !

  2. C’est une bien jolie idée cette traversée ! L’escapade au fil de l’eau donne envie, tout comme la visite-spectacle au mont. Je ne connaissais pas du tout, l’idée est géniale ! Et avec Dinan qui me fait de l’œil depuis longtemps, il va falloir que je revienne faire un tour dans votre région 😉

  3. 4 mois ago

    super sympa, ça donne envie d’y aller faire un tour