Menu & Search
Nantes Autrefois par Victor Girard

Nantes Autrefois par Victor Girard

Nous vous proposons aujourd’hui de faire un bon vers le passé dans le Nantes comme on aurait aussi aimé le connaitre . Pour cela, nous avons eu la chance de croiser la route et de rencontrer l’arrière-petit-fils d’un photographe du début du 20eme siècle, Victor Girard (1867-1954).

Au détour d’un café sur les bords de Loire, Nicolas a gentiment accepté de nous parler de sa démarche pour garder et faire vivre le souvenir de son arrière grand-père et de l’histoire de Nantes.

victor-girard-nantes-photos-anciennes-4victor-girard-nantes-photos-anciennes-1

Victor Girard, né en 1867, se voulait témoin du temps dans les traces de son père lui-même photographe. Durant son service militaire au sein du régiment de Lorient, ses supérieurs voyaient en lui un artiste habile tout comme son ami Alexis de Broca (peintre et grand-père du cinéaste Philippe de Broca).

Désirant faire une carrière militaire, Victor Girard fut stoppé dans son élan pour reprendre l’affaire familiale.

victor-girard-nantes-photos-anciennes-3

Notre discussion avec Nicolas, nous a permis de comprendre le sens et l’importance de la démarche qu’il a entreprise, il y a un peu plus d’un an maintenant sur Twittos et 1 an via un site web.

27Depuis son adolescence Nicolas, a écumé les albums de familles, les clichés sortis d’un grenier, ainsi que les archives municipales de Nantes, se vouant à faire vivre toutes ces scènes de la vie de l’époque et surtout à ne pas les laisser dans l’oubli. Une démarche qui devrait être celle de tous.

victor-girard-nantes-photos-anciennes-0 victor-girard-nantes-photos-anciennes-2

Grâce à sa grand-mère Louise (immortalisée de nombreuses fois sur les clichés de son père) rêvant de voir un musée Victor Girard voir le jour, l’historien Alain Croix et M. Stéphane Pajot (Journaliste à Presse-O), il a effectué un véritable travail de fourmi afin de pouvoir dater et situer chaque photo de la manière la plus précise possible. Ce travail initié par Nicolas, sera gratifié par le Musée du Château, qui intégrera une vingtaine de photos à sa nouvelle collection permanente à partir de Juin 2016.

L’émotion que l’on ressent à la vue des ces images rappelle les dimanches après-midi passés à contempler un de ces albums plein de souvenirs témoins d’un temps que nos aïeux ont vécus et nous ont contés. C’est un joli voyage dans le temps qui nous est proposé, à défaut d’avoir une DeLorean nous avons les clichés de Victor Girard.

0 Comments
Leave a Comment